Fictions Secondes – Colloque International

Équipe Fictions & Interactions, UMR ACTE CNRS 8218

AAEAAQAAAAAAAAgtAAAAJDliNjkzZmZkLWE1YmEtNDIyMi1hMTMzLTY1ODViNjY1MWE1Yw

Fictions Secondes

IMG_9435-150x150

 

Tables rondes

Mercredi 25.05.2016 à 14h00 & 16h30

UFR Arts & Sciences de l’Art

47, rue des Bergers — 75015 Paris

Colloque international

Jeudi 26.05. 2016 & vendredi 27.05.2016

Amphithéâtre Turgot, Sorbonne

17, rue de la Sorbonne — 75005 Paris

Untitled

Considérons les exemples suivants : le récit de Shéhérazade dans celui des Mille et une nuits, sa reprise par l’artiste contemporain Sharif Waked dans une vidéo intitulée To be continued, les histoires que Jacques raconte à son maître dans le roman de Denis Diderot ou encore, dans le cas du film de fiction, la partie de tennis mimée à la fin du Blow-up de Michelangelo Antonioni. De telles pratiques ont été parfois qualifiées de “fictions secondes”, sans que la signification de ce concept n’ait jamais véritablement été définie. Nous aborderons donc au cours de ces journées la notion de fiction seconde.

Plus précisément, ce colloque se développera autour de trois objectifs principaux :

1 — cerner l’extension de l’expression “fictions secondes” ;

2 — interroger leurs fonctions et visées ;

3 — en analyser des exemples, que ce soit une œuvre dans son intégralité ou certaines de ses parties. […]

1 — Il s’agit, tout d’abord, de tenter de déterminer la portée de cette expression, ce qui la différencie ou la rapproche de termes comme le faire-semblant, le récit enchâssé, le jeu, la feintise ludique, la métalepse ou la mise en abyme notamment. Autrement dit, il faudra essayer de tracer une cartographie qui soit à même d’articuler de façon cohérente ces éléments entre eux. Ainsi, qu’est-ce que le faire-semblant ? Définit-il vraiment la fiction ? Toute fiction seconde peut-elle alors être caractérisée en tant que jeu de faire-semblant dans du faire-semblant ? Ne doit-on pas distinguer le faire-semblant implicite de la fiction première du faire-semblant explicite de la fiction seconde ? Et un tel acte relève-t-il nécessairement du jeu ?

2 — Le second axe de recherche de ce colloque tentera de réfléchir aux fonctions et aux visées des fictions secondes. À quoi servent-elles ? Prennent-elles une quelconque distance par rapport à la narration première dans laquelle elles s’inscrivent ? Sont-elles réflexives ? En obscurcissent-elles délibérément le propos ? Ces fictions nous aident-elles à élaborer le contenu, voire la forme de l’œuvre où elles apparaissent ? Leurs conditions d’émergence questionnent-elles l’essence même de la fictionalité ? Il s’agira par conséquent d’établir une première typologie des rôles et buts des fictions secondes.

3 — Enfin, ce colloque donnera largement la place à des analyses de détail que ce soit à l’approche d’un passage, d’un extrait ou d’un élément d’une œuvre singulière, ou à celle d’un ensemble d’œuvres d’un auteur ou d’un artiste en tentant de montrer à chaque fois la pertinence de ces fictions secondes dans un contexte toujours spécifique.

26.05.2016

THÉORIES & LITTÉRATURES I

Modérateur : Bruno Trentini

9h15 Accueil des participants, réglages des vidéoprojections

9h30 Présentation par Bernard Guelton / Université Paris 1, France

9h45 Françoise Lavocat, Mondes de la fiction dans la fiction et paradoxes / 
Université Sorbonne Nouvelle-Paris 3, IUF, France

10h15 Dominique Chateau, Accessibilité entre mondes concurrents ou la prise de pouvoir des fictions secondes / Université Paris 1, France

10h30 Lorenzo Menoud, Résistivités fictionnelles / Chercheur indépendant, Suisse

10h45 Questions

11h15 Pause

11h30 Jérémy Naim, Comment penser les fictions représentées ? / Université Sorbonne Nouvelle-Paris 3, France

11h45 Marilyn Randall, Théorie de la fiction dans le “roman fictif” québécois / Université Western Ontario, Canada

12h00 Gaëlle Debeaux, Une hiérarchisation impossible : quand la fiction est toujours seconde / Université Rennes 2, CELLAM, France

12h15 Cyril Verlingue, Les fictions commentaires : la création au second degré dans le roman / Université de Fudan, Shanghai, Chine

12h30 Questions

THÉORIES & LITTÉRATURES II

Modérateur : Thomas Audissergues

14h30 Mathilde Savard-Corbeil, Dialogue intermédiatique des fictions secondes : le cas des œuvres d’art fictives dans le roman / Université de Toronto, Canada

14h45 Isabelle Dangy, Peut-on parler de fictions secondes dans La Vie mode d’emploi de Georges Perec? / CIEREC, Saint-Etienne, France

15h00 Aleksandra Wojda, Univers du merveilleux et fictions littéraires : l’opéra comme “fiction seconde” dans la prose du 19e siècle (Hoffman, Balzac, Flaubert) / Université Jagellon, Cracovie, Pologne

15h15 Olivier Hambursin, D’une fiction à l’autre. Des formes et des fonctions de la récriture dans Un été de Vincent Almendros / Université Saint-Louis, Bruxelles, Belgique

15h30 Questions

16h00 Pause

16h15 Dana Monah, Le syndrome de Shéhérazade dans le théâtre concentrationnaire / Université Alexandru Ioan Cuza, Iași, Roumanie

16h30 Tayeb Bouderbala, Décentrement de la fiction source et engendrement 
d’une fiction seconde / Université de Batna, Algérie

16h45 Juliette Bourdier, Raoul et son éthos, discours et image d’auteur dans la création littéraire / Université de Charleston, USA

17h00 Questions

27.05.2016

ARTS VISUELS I

Modératrice : Diane Watteau

9h30 Accueil des participants, réglages des vidéoprojections

9h45 Thomas Huber, L’Enseigne, Conférence-performance / Berlin, Allemagne

10h15 Sandrine Morsillo, Fiction seconde : peinture et ouverture extra-textuelle de la fiction, à partir de textes de Thomas Huber / Université Paris 1, France

10h30 Edith Magnan, Des fictions secondes ou comment déréaliser l’objet dans les travaux de Maud Maris et de Sépànd Danesh / Université Paris 1, France

10h45 Miguel Egaña, Le Container Zéro (J.-P. Raynaud) comme fiction seconde /
Université Paris 1, France

11h00 Questions

11h30 Pause

11h45 Frédéric Verry, Le dessein au second degré : projets et modes d’emploi dans l’œuvre graphique de Michael Borremans / Université d’Aix-Marseille, France

12h00 Caroline Sebilleau, L’activation dans l’exposition comme fiction seconde /
Université Paris 1, France

12h15 Anne Dietrich, Après l’image (Marina Gadonneix), des indices à la projection / Université Paris 1, France

12h30 Eric Rondepierre, Le champ aveugle / Université Paris 1, France

12h45 Questions

ARTS VISUELS II

Modérateur : Dominique Chateau

14h30 Raphaële Bidault-Waddington, Machination 2 / Laboratoire d’Ingénierie d’IDées, France

14h45 Michel Verjux, Fictions ou fonctions ? Secondes ou tierces ?, Université Paris 1, France

15h00 Diane Watteau, Celle qui se cache / Université Paris 1, France

15h15 Thomas Audissergues, Le dispositif interactif : support pour une expérience dialogique des fictions secondes / Université Paris 1, France

15h30 Sayan Daengklom, Du dos et des poissons-chats à la tête perdue / Université de Silpakorn, Bangkok, Thaïlande

15h45 Questions

16h15 Pause

16h00 Eva Pervolovici, Typologies de fiction seconde dans Code inconnu de Michael Haneke. Du cinéma au méta-cinéma / Université Paris 1, France

16h45 Hélène Virion, Melancholia, les enjeux d’une fiction mise en abyme : étude d’un fragment de Melancholia de Lars von Trier / Université Paris 1, France

17h00 Cécile Sorin, Ethique des figures de l’enchâssement chez P.-P. Pasolini / MCF, ESTCA, Université Paris 8, France

17h15 Enrique Seknadje, À la recherche des fictions secondes dans Lost Highway et Mulholand Drive de David Lynch / Université Paris 8, France

http://www.institut-acte.cnrs.fr/fictions-interactionshttp://www.fictions-et-interactions.org

 


Hybrid Genres in French Literature

Creatures-hybrides-Francesco-Sambo-7

Francesco Sambo, créatures hybrides

French Literature Conference 2016
Hybrid Genres/L’Hybridité des genres

April 21-22, 2016
University of South Carolina
Columbia, South Carolina

This conference proposes to examine or re-examine how perhaps unexpected combinations of textual, audio, and visual forms can open new literary and filmic perspectives in French and Francophone Literature and Film.

2016 FLC Program-Final_Page_1
L’Université de Caroline du Sud annonce la tenue du 21 au 22 du 21-22  avril 2016 d’un colloque de littérature et de cinéma d’expression française sur le thème de l’hybridité des genres. Ce colloque nous amènera à nous interroger sur les voies, parfois inattendues, de création de nouvelles perspectives cinématographiques, visuelles, et littéraires, en mesure de modifier nos représentations et perceptions du monde, exprimées en langue française .

Lionnet Poster

2016 FLC Program-Final_Page_22016 FLC Program-Final_Page_32016 FLC Program-Final_Page_4


Tales of Hell…

Lectures  Series

Dr. Juliette Bourdier

Tales of Hell, Traveling in Otherworld

As they considered space limited, Middle Age curiosity was oriented toward time, which appeared to be infinite. Time was divided into two parts. The time for living was well-understood, but the time after death was unknown and open to speculation. Despite the fact that the living could not see or speak of the invisible and intangible Otherworld, some chosen few attempted long voyages into the depths of the divine and brought back tales of their discoveries.

ev.owa

 


Adoptez une étoile… Reckindle the star @ St Germain des Prés

Adoptez une étoile pour sauver l’église Saint-Germain-des-Prés

L’Eglise Saint-Germain-des-Prés a besoin d’une cure de jouvence. Plus de 5 millions d’euros seraient nécessaire pour redonner à l’Eglise son éclat d’antan. Alors, le curé de la paroisse a eu une idée scintillante ! Inviter les particuliers à donner virtuellement leur nom à l’une des étoiles peintes sur la voûte de l’édifice.

https://www.culture-time.com/projet/SGP/?tag=CTHL

lets rekindle the stars of Saint-Germain-des-Près

Be the lucky star of the Benedictine Abbey of Saint-Germain-des-Prés !

The abbey has been standing in the heart of Saint-Germain-des-Prés since 543. Through the centuries, it became an internationally known and beloved place.
Over the course off its history, supports always came through at time when the Abbey needed it.
Already more than ten centuries ago, during the 10th and 11th centuries, Abbé Morard was able to undertake the vast work of the actual abbey after it was destroyed by the Vikings.
A second time, through the years 1840-1870, when architect Baltar and painter Flandrin restored and redecorated the building, allowing it to recover from the damages inflicted during the French Revolution.
 https://www.youtube.com/watch?v=EbCinyl-0FA
Since 2011, a team of residents and parishioners has been working with Paris City Hall and the DRAC of Île-de-France to find ways to save decorations and restore light to one of the most ancient steeples of Paris.The Abbey of Saint-Germain-des-Près welcomes more than 600.000 visitors a year. It is known from New York to Tokyo as one of the most beautiful faces of Paris… let’s be the builders of the 21st century, let’s help the abbey bring light to the city !
 
Look up at its vault… It is filled with stars, and you can now choose yours ! By donating to this project, you will give your name to one of the stars and make a contribution to a campaign seeking to collect €100.000 to restore the vault. We are first aiming to raise €30.000 to be able to launch the first stage of the work.
In contributing, you will be a patron of the most iconic Parisian abbey.
Help stars shine brighter through our period of history.

Un financement participatif sur Internet pour récolter des dons

Le temps ayant fait son œuvre, les allées, les murs, ou encore la célèbre voûte étoilée de l’église Saint-Germain-des-prés souffrent. Reste toutefois à trouver les fonds nécessaires pour rénover l’édifice. C’est pourquoi, le curé de la paroisse, plus que jamais dans l’air du temps, a choisi le financement participatif sur Internet pour récolter des dons. Son idée astucieuse : permettre à chacun, moyennant 100 euros minimum d’adopter l’une des 5 000 étoiles dorées sur la voûte bleu nuit de cette église millénaire.

https://www.culture-time.com/projet/SGP/?tag=CTHL

 

Devenez la bonne étoile de Saint-Germain-des-Prés !

Depuis 543, une église se dresse au cœur de ce quartier de Saint Germain des Prés. Au fil des siècles, l’humble abbaye des débuts est devenue un lieu mondialement connu et aimé.

Dans son histoire, elle a toujours bénéficié à temps des secours nécessaires :

Une première fois, aux Xè et XIè siècles, après sa destruction par les vikings, lorsque l’abbé Morard entreprend le chantier de l’église actuelle… il y a plus de 1000 ans !

Une deuxième fois, dans les années 1840-1870, lorsque l’architecte Baltard et le peintre Flandrin lui évitent la ruine, conséquence de la Révolution, en restaurant et décorant le bâtiment.

Depuis 2011, une équipe d’habitants et de paroissiens, en lien étroit avec la Mairie de Paris et la DRAC, cherche des moyens pour sauver ces décors et redonner une lumière à l’un des plus vieux clochers de Paris.

Saint-Germain-des-Prés, c’est 600.000 visiteurs par an, un nom qui résonne de New York à Tokyo comme un des beaux visages de Paris… Soyons donc les bâtisseurs du XXIè siècle et donnons à cette église les moyens de porter la lumière au cœur de la ville !

Nous vous invitons tous à lever les yeux vers sa voûte : elle est constellée d’étoiles… choisissez la vôtre !

photo2 Untitled.png

Vous pourrez admirer la voûte qui s’illumine de vos dons sur le site depuis543.org/dons.

En participant par un don, vous donnerez ainsi votre nom à l’un des astres de ce grand ciel et vous apportez votre contribution à cette campagne qui cherche à récolter 100.000 € pour restaurer cette partie de l’édifice. Nous avons d’ores et déjà récolté 30.000 € pour pouvoir à court terme lancer la première tranche de cet ouvrage…Aidez-nous à financer intégralement ce projet.

Ainsi, vous devenez mécène de l’une des églises les plus emblématiques de Paris.

Pour notre époque, en recherche de repères, soyez de ceux qui aident les étoiles à briller un peu plus !


Uses of Rare Books in the Classroom

Integration of Rare Books in the classroom…

Dr Juliette Bourdier integrated the study of the rare printings of Le Roman de la Rose (1527) et le Chevalier Bayard (1525) in her course on Freedom of speech…

French 321


National Essay Contest: French for the Future

 logo2
 Visuel-page-concours_bis
  The 11th National Essay Contest has begun!

CLICK HERE TO SUBMIT YOUR ESSAY!

Deadline to participate: December 18th, 2015

Click the links below for more information.

How to participate?
Participating universities
Rules and regulations
2014-2015 winners

About the National Essay Contest

Open to students in grades 10 to 12 across Canada (Secondary IV and V, and CEGEP I in Quebec), the Contest will award a total of $215,000 in scholarships, giving its winners the chance to pursue their postsecondary studies partially or completely in French.

The scholarships, valuing between $1,000 to $12,000, are offered in partnership with the following 8 postsecondary institutions:
(Read more about the participating Universities)

  • the University of Ottawa (ON)
  • the Université Sainte-Anne (NS)
  • the Université de Moncton (NB)
  • the Université Saint-Boniface (MB)
  • the University of Alberta’s Campus Saint-Jean (AB)
  • the University of Lethbridge (AB)
  • Laurentian University (ON)
  • Glendon College of York University (ON)

 

 http://www.french-future.org/~frenchf/wp/programs/essay-contest/Footer2

Copyright © 2015 French for the Future

 

LE JEU ET LE MOT : SÉMIOTIQUE DES PASSAGES CHEZ RAOUL DE HOUDENC

LE JEU ET LE MOT : SÉMIOTIQUE DES PASSAGES CHEZ RAOUL DE HOUDENC
Juliette Bourdier
In Atelier de Traduction Numéro 23/2015

Sous la coordination de : Muguraş Constantinescu Anca-Andreea

 This article examines the inevitable bias inherent to the modern translation of Medieval French texts. Since words, messages or concepts, far frombeing untranslatable, prove to be polysemic, interpretive choices are made at each step of the translator‟s work. Focusing her analysis more particularly on the
translation of terms central to the global understanding of Le Songe d’Enfer by Raoulde Houdenc (1210), the author illustrates the fluctuations of the syntactic field that confront the translator. While proposing novel interpretations of this allegorical pastiche, she shows how the “voice” the translator adopts to enunciate the sequence of signifiers risks rivaling that of the original author’s.
Detail of a painting by Marcovaldo, c. 1250 AD Labrigue, France

Detail of a painting by Marcovaldo, c. 1250 AD Labrigue, France

Atelier de traduction nr_ 23 2015 Bourdier Sémiotique

Universitatea “Stefan cel Mare” din Suceava
Str. Universitatii 13, 720229 Suceava, Romania

(Brăescu) Chetrariu
Volume publié dans le cadre du programme CNCS PN-II-ID-PCE-2011-3-0812
(Projet de recherche exploratoire)
Traduction culturelle et littérature(s) francophone (s) : histoire, réception, critique des traductions, Code ID_133, Contrat 133/27.10.2011

La bible du Diable, Codex Gigas

18dyx8574rrnijpg

codex1

Codex Gigas (the Devil’s Bible) – the largest manuscript in the world

The Codex Gigas contains five long texts as well as a complete Bible. The manuscript begins with the Old Testament, and it is followed by two historical works by Flavius Josephus who lived in the first century AD. These are The Antiquities and The Jewish War.

Sinar multishot - 16 skott

Sinar

The Codex Gigas or the Devil’s Bible at the National Library in Stockholm is famous for two features. First, it is reputed to be the biggest surviving European manuscript. (Codex Gigas means ‘giant book’.) Secondly, it contains a large, full page portrait of the Devil.

 

Devil Portrait

The portrait of the Devil is the most famous image in the Codex Gigas , and it is the cause of the the book’s nickname, the Devil’s Bible. The Devil is shown alone, in an empty landscape, within a frame formed by two large towers. He is crouching with his arms held up (he has only four fingers and toes) and wears an ermine loin cloth. Ermine is usually associated with royalty, and its use here is to emphasise the position of the Devil as the prince of darkness.

The portrait was intended to remind the viewer of sin and evil. It is opposite a page with a representation of the Heavenly City and the two pages were deliberately planned to show the advantages of a good life and the disadvantages of a bad one.

Portraits of the Devil are common in medieval art, but this one in the Codex Gigas may be unique in books for showing him alone and occupying a whole page.

 

codex

Knihovna Metr. Kapitoly A XXI, bl. 153r

This site contains a digitised version of every page of the manuscript as well as commentaries on its history, texts, script, initials and decoration.

The Highlights contain a selection of images from the manuscript. About the Codex Gigas presents a short introduction to the manuscript; Read more includes a commentary, augmented by a number of transcribed and translated shorter texts. The glossary and biographical addenda can be used as study aids.

 

 

 

 

Starting in May 2013, the original manuscript is on display for the general public in a new exhibit, “Treasures”.

codex78

Folio 78

Codex Gigas, otherwise known as ‘the Devil’s Bible’ is the largest and probably one of the strangest manuscripts in the world.

 

 

 

codexg

the Incipit Codex Gigas

It is so large that it is said to have taken more than 160 animal skins to make it and takes at least two people to lift it. It measures approximately 1 metre in length.

 

 

 

According to legend, the medieval manuscript was made out of a pact with the ‘devil’, which is why it is sometimes referred to as the Devil’s Bible. It was written in Latin during the 13th century AD, and although the origin of the manuscript is unknown, a note in the manuscript states that it was pawned in the monastery at Sedlec in 1295.

 

 

replica codex

Replica Codex

 

Codex GigasThe story behind the making of Codex Gigas

 

 

 

 

 

 

digitalisation codex

Digitalisation of the Codex

(“the giant codex”) is that it was the work of one monk who was sentenced to death by being walled up alive. Indeed, an analysis on the text does suggest that it was written by just one scribe due to the level of uniformity throughout. The legend says that the monk produced the manuscript in just one night… with the devil’s help. However, it is not known where this legend started and it is suspected that it was religiously propagated.

 

 

 

 

 

 

 

Devil's Bible NGCUS  - Ep Code: 3619

Codex Gogas Cover

 

Stories and legends say that the Codex Gigas brought disaster or illness on whoever possessed it during its history. Fortunately, the National Library in Stockholm, where it is currently housed, appears immune to the curse of the codex!

 

 

 

 

 

nine-rosette-annotated codex

Nine Rosette Codex

 

Codex Gigas contains a complete vulgate Latin translation of the Bible as well as five other major texts. It begins with the Old Testament and continues with ‘Antiquities of the Jews’ by Flavius Josephus (1st century AD; ‘Encyclopedia Etymologiae’ by Isidore of Seville (6th century AD); a collection of medical works of Hippocrates, Theophilus and others; the New Testament; and ‘The Chronicle of Bohemia’ by Cosmas of Prague (1050 AD).

 

 

 

Smaller texts are also included in the manuscript with the most famous ones including: text on exorcism, magic formulas, a picture of the Heavenly City, and a full page illustration of the Devil. The illustration is the reason why legend says the codex was written with the devil’s help.

 

 

Sapientia codex gigas

Sapientas in Codex Gigas

 

According to the National Geographic, it would take one person working continuously, day and night, for five years to recreate the contents of Codex Gigas by hand (excluding the illustrations). Therefore, realistically it would have taken at least 25 years for the scribe to create the codex from scratch. Yet, all this time, the writing retained an incredible uniformity from start to finish. This may be the source of the legend which says that the monk wrote it in just one day.

 

 

 

 

 

 

 

The manuscript is currently displayed at the National Library in Stockcodex45holm where you can also view the digital pages of the Codex. Anyone in Sweden should pay a visit to the see Codex Gigas – and do not be afraid, it is quite safe to read the so-called Devil’s Bible!

 

 

 

 

 

Codex-Gigas-Devil-enhancedf290

folio 290 enhanced

 

sources : http://www.kb.se/codex-gigas/eng/


Festival Bobines et Parchemins 2015

Avec Goliards, les Humanités populaires et le magazine Histoire Médiévales

Cette année, le festival du film médiéval Bobines et Parchemins est consacré aux femmes du Moyen âge au cinéma et se déroulera du 14 au 29 mars 2015, au cinéma Desperado, à la Cantada, au cinéma Jacques Prévert d’Aulnay-sous-Bois, et à la librairie Aaapoum Bapoum. Le programme en PDF est disponible ici, et le dossier de presse là.
Rappelons enfin que l’entrée, au Desperado, est gratuite pour celles et ceux qui viendront en costume médiéval.

affiche_bobines_et_parch

programme_bobines_et_parch

Je vous conseille

1) L’émission de Fréquence Médiévale à écouter ici, avec Didier Lett, professeur d’histoire médiévale à l’université Paris 7, auteur de Hommes et Femmes au Moyen âge, Armand Colin, 2013 et Julie Pilorget, doctorante à l’université Paris 4 qui offre à la lecture son article sur les récluses et son article que vous pouvez lire ici.


Troubadours, le MOOC

Take an online course on “Les troubadours”, in French… of course

Partez à la découverte d’Aliénor d’Aquitaine et des poètes chanteurs qui gravitèrent autour d’elle. Consacré à la littérature et culture occitane au Moyen Âge, “Les chansons des troubadours” est le nouveau MOOC, massive open online course, formation ouverte et …. https://www.france-universite-numerique-mooc.fr/cours/

… à distance en télé-enseignement, proposé par l’Université Bordeaux Montaigne sur la plateforme France Université Numérique.  Il est consacré à la littérature et culture occitane au Moyen Âge et débutera en mars 2015.

Classes Start Mar 19, 2015

Classes End May 03, 2015

Estimated Effort 02:00 h/week

A propos du cours

Ce cours entend faire découvrir le monde des troubadours du Moyen Âge Occitan à travers leurs chansons et les idées qu’elles véhiculent. Nous verrons tout particulièrement comment ces poètes du XIIe siècle, en réinventant l’amour, ont révolutionné l’image de la dame. Nous verrons aussi comment, exédés parfois par la société de leur temps, ils chantent leur rage et leur désespoir.

Katy Bernard

Katy Bernard est Maître de Conférences d’Occitan à l’Université Bordeaux-Montaigne. Elle est spécialiste de l’occitan moderne et médiéval ; plus précisément des textes littéraires (la lyrique des troubadours, romans et nouvelles) et non-littéraires (astrologie, divination, magie) de l’occitan ancien. Elle est par ailleurs présidente de l’association Trobadas dont le but principal est de défendre, illustrer et promouvoir la littérature des troubadours par diverses manifestations scientifiques et culturelles. Elle est aussi présidente de l’Institut Occitan d’Aquitaine.

https://www.facebook.com/guillem.daquitaine

Plan du cours

· Semaine 1 : Qu’est-ce qu’un troubadour au XIIe siècle, le siècle d’Aliénor d’Aquitaine ?

· Semaine 2 : Guillaume IX d’Aquitaine, premier troubadour connu et grand-père d’Aliénor

· Semaine 3 : Marcabru, un écorché vif à la cour d’Aquitaine et de France

· Semaine 4 : Jaufre Rudel de Blaye, chanteur de « l’amour de loin » et vassal d’Aliénor et de Louis de France

· Semaine 5 : Bernard de Ventadour, un romantique avant l’heure à la cour d’Aliénor devenue duchesse de Normandie

· Semaine 6 : Bertran de Born, chantre de l’amour de la guerre et de l’amour tout court à la cour Plantagenêt

Ce MOOC est dirigé par Katy Bernard, Maître de Conférences en occitan à l’Université Bordeaux-Montaigne. Elle est spécialiste de l’occitan moderne et médiéval ; plus précisément des textes littéraires (la lyrique des troubadours, romans et nouvelles) et non-littéraires (astrologie, divination, magie) de l’occitan ancien.

Avec son ancrage régional, son aura internationale – la recherche sur l’Occitan est active aux Etats-Unis – et sa mise en valeur d’une langue rare, la formation ambitionne de faire le lien entre le local et le global, entre le numérique et le patrimoine.MOOC : Les chansons des troubadours

Des poètes qui ont réinventé l’amour

Durant six semaines, ce MOOC permettra de découvrir le monde des troubadours du Moyen Âge Occitan à travers leurs chansons et les idées qu’elles véhiculent. Les troubadours sélectionnés pour ce cours ont côtoyé Aliénor d’Aquitaine à différents moments de sa vie.

Comment ces poètes du XIIe siècle, en réinventant l’amour, ont révolutionné l’image de la dame ? Comment, excédés parfois par la société de leur temps, ils chantent leur rage et leur désespoir ?

L’Université Bordeaux Montaigne proposera du 19 mars au 3 mai 2015 un MOOC sur la littérature et la culture occitanes au Moyen-Âge.

Modalités d’inscription

Ce cours sera dispensé en français avec des lectures ou des écoutes musicales des chansons en occitan médiéval (accompagnées d’une traduction en français). Ce MOOC s’adresse à toute personne intéressée par le sujet. En dehors d’une curiosité pour le sujet, aucun pré-requis n’est nécessaire pour ce cours.


En savoir plus


%d bloggers like this: